Contrôler la colère avant qu’elle ne nous contrôle

Anger

La colère est un état émotionnel qui varie en intensité (D’une légère irritation à une fureur intense et une rage).
Elle est accompagnée par des modifications physiologiques et biologiques (augmentation du rythme cardiaque, des niveaux d’hormones et d’énergie, de l’adrénaline ainsi que noradrénaline).

Réagir d’une façon agressive est la façon naturelle d’exprimer la colère, c’est une forme de réponse aux menaces, qui permet de se protéger. Un certain degré de colère est donc nécessaire pour la survie.
Cependant, les lois de la société ne permettent pas d’exprimer la colère de façon naturelle (Agressive, violente). Beaucoup de personnes laissent sortir leur colère, en croyant que cela aiderait à la diminuer, mais cela n’aide pas à résoudre le problème.
Garder cette colère enfouie est très dangereux, car elle peut causer des dégâts physiologiques et émotionnels.
Les personnes et les choses qui vous mettent en colère ne sont pas prêtes à changer, et vous ne pouvez vous en éloigner éternellement. Il faut apprendre à contrôler sa colère.

Voici quelques astuces qui peuvent vous aider à garder votre calme :

La relaxation est un moyen très simple, et très efficace pour vous aider à garder votre calme :
Respirez profondément, imaginez que le souffle vient de votre estomac.
Répétez lentement une phrase ou un mot qui aide à calmer (par exemple : Relax).
Visualisez une expérience relaxante, de votre mémoire ou de votre imagination.
Faites des petits exercices (le yoga et tout ce qui y ressemble) pour détendre vos muscles.
Pratiquez ces techniques quotidiennement pour apprendre à les utiliser dans les moments de colère.

Lorsque vous êtes en colère, vos pensées peuvent être très exagérées, vous avez tendance à dramatiser. Dites-vous que ce qui vous cause du tort est frustrant, mais compréhensible,  que vous avez toutes les raisons d’être contrarié, mais cela n’est pas la fin du monde, être en colère ne résoudra en aucun cas vos problèmes. Rappelez-vous que cela ne peut qu’empirer la situation.

Améliorez votre communication. Rester sur la défensive quand on est critiqué est parfaitement naturel, mais il ne faut pas riposter, prenez le temps d’écouter ce que l’autre personne a à dire, mettez-vous à sa place pour comprendre le message qu’elle vous envoi, ne laissez pas votre colère interférer dans une discussion, car cela peut tourner vers le désastre.

Utilisez l’humour, essayez de trouver une chose qui fait rire, concernant la situation qui vous met en colère. Même si cela à l’air ridicule, c’est un bon moyen de se calmer à chaque fois que vous sentez que vous commencez à perdre le contrôle.

Pensez de façon pratique, dites-vous que tout à une solution (Trouvez des raccourcis si les embouteillages vous embêtent, par exemple). Changez le temps de certaines conversations, certaines couples discutent de leurs problèmes la nuit, alors qu’ils sont très fatigués, choisissez des moments où vous êtes en pleine forme, pour discuter des choses qui peuvent vous mettre en colère.
Et rappelez-vous que la logique est plus forte que les émotions, trouvez ce qui déclenche cette colère pour trouver la meilleure solution.

Si vous sentez que votre colère est hors de contrôle, malgré tous vos efforts, pensez à consulter un psychiatre. Si l’aide d’un professionnel est la seule solution, n’hésitez pas.

Une réflexion sur “ Contrôler la colère avant qu’elle ne nous contrôle ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *