Astuces pour soigner l’impatience

Voici le problème : vous attendez qu’une personne finisse une chose dont vous avez besoin, et à cause d’un petit problème inattendu, vous avez 15 minutes de retard.
Vous êtes irrité, vous commencez à vous inquiéter, vous commencez à transpirer et vous avez une envie soudaine d’hurler à cette personne. Vous savez que vous pouvez la blesser, mais vous n’y pouvez rien…Vous êtes impatient.

Il nous arrive à tous de perdre le contrôle de notre patience, et cela n’est pas seulement mauvais pour nous, ça l’est aussi pour ceux qui nous entourent. L’impatience augmente le niveau de stress et peut éventuellement nous endommager physiquement, ça peut aussi endommager nos relations sociales.

Pourquoi pratiquer la patience ?
Les personnes impatientes sont souvent vu comme arrogantes, insensibles et impulsives. On dit qu’ils prennent de mauvaises décisions, parce qu’ils font des jugements rapides. Certains peuvent même éviter les personnes impatientes à cause de leurs mauvaises manières et leur mauvais tempérament.
Les personnes avec ces traits de personnalités sont désavantagées sur le plan social et professionnel, alors qu’une personne patiente est vue d’une façon positive par ses collègues, sa famille ainsi que ses amis.

Quels sont les signes de l’impatience ?
Si vous êtes une personne impatiente, vous avez surement vécu un ou plusieurs des symptômes suivants :
-Respiration rapide superficielle.
-Tension musculaire.
-Resserrement des mains.
-Tremblement des pieds.
-Irritation, colère.
-Précipitation.
-Décisions rapides.

Que faire dans ce cas ?

Trouver les causes :
Si vous avez les symptômes de l’impatience, la prochaine étape est trouver la vraie cause de cette impatience. On à généralement des « Déclencheurs » comme des phrases que les autres nous disent, ou des situations (Embouteillage, faire la queue…etc.)
Faites une liste des déclencheurs de votre impatience, et si vous avez du mal à le faire, essayez les astuces suivantes :
-Faites une pause et pensez à la dernière fois que vous avez agis impatiemment, et ce que cela a causé.
-Demandez l’avis de votre entourage, ils peuvent avoir une idée de ce qui vous rend impatient.
-Beaucoup deviennent impatients à cause de facteurs physiques (Fatigue, faim, soif…etc.) Analysez votre corps, il se peut qu’un verre d’eau soit votre remède.
-Ecrivez la description de chaque situation qui vous rend frustré, ainsi vous pouvez trouver le point commun et donc la solution.

Identifier les déclencheurs vous forcera à examiner vos actions et comprendre pourquoi vous faites ce que vous faites. Vous pourrez trouver des stratégies pour éviter d’être impatients, et vous apprendrez à être patient.

Apprendre à gérer les symptômes :
-Respirez profondément, lentement, comptez jusqu’à 10. Cela ralentira votre cœur et vous aidera à vous détendre.
-L’impatience cause une tension musculaire, relaxez vos muscles, tout en faisant l’exercice de respiration.
-Apprenez à gérer vos émotions, rappelez vous que vous avez le choix de réaction à chaque situation, ne laissez pas vos émotions prendre vos décisions.
-Forcez vous à parler lentement, à bouger lentement, écoutez les autres, et prenez le temps de réfléchir avant d’agir.

Et dites vous que votre impatience ne rendra pas les autres plus rapides, bien au contraire, elle ralentie la productivité et cause des conflits inutiles. La patience ne vient pas toute seule, il faut persister, et les résultats valent l’effort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *