La greffe de cheveux

La perte des cheveux peut débuter très tôt, mais ce n’est pas une fatalité.

hair-loss

Pour faire face à la perte des cheveux, y compris lorsque celle ci débute précocement, il  existe des solutions (simples) qui permettent d’aider à retrouver ses cheveux et de les conserver.

Le principe des greffes (implants) capillaires est simple : des cheveux sont prélevés dans la zone de la couronne arrière, là où ils ne tombent jamais, puis réimplantés vers l’avant, dans la région du front et de la tonsure.

Parce qu’elles étaient trop larges, les anciennes greffes de cheveux, appelées mini greffes, étaient parfois inesthétiques.

Désormais, on pratique des micros greffes, cheveu par cheveu, beaucoup plus esthétiques. Après plusieurs séances et une période de croissance, il est possible de retrouver une chevelure réelle et définitive, parfaitement naturelle car constituée de ses propres cheveux.

Dans certains cas, les greffes capillaires peuvent être remplacées ou complétées par des interventions simples, comme la réduction de tonsure et les lambeaux capillaires. Avec ces techniques chirurgicales, le résultat est très rapide (quelques jours), mais les cicatrices sont parfois visibles. Si vous hésitez, laissez votre chirurgien esthétique vous conseiller sur la meilleure solution.

La qualité du rendu dépend cependant de la qualité de l’intervention.

hair-implant

«Réalisées dans de bonnes conditions, les techniques chirurgicales d’implantation de cheveux donnent des résultats très satisfaisants». Plus de 90 % des patients sont des hommes, mais le développement de techniques par microgreffes, mieux adaptées aux calvities diffuses, conduit des femmes de plus en plus nombreuses à envisager une correction chirurgicale.

Les calvities bien délimitées qui s’observent chez les hommes permettent, dans certains cas, de déplacer des lambeaux du cuir chevelu depuis des zones riches en cheveux vers des zones plus dégarnies. Pour d’autres, il est possible d’envisager une réduction de tonsure, plus ou moins importante, en enlevant une partie de la zone dégarnie. Les techniques de mini ou microgreffe de cheveux sont désormais le plus fréquemment proposées.

Elles consistent à prélever des cheveux dans des zones où ils sont bien fournis pour les réimplanter là où ils manquent. Les cheveux peuvent être prélevés en bandelettes, découpées pour constituer des implants de 1 à 4 poils pour les microgreffes et jusqu’à 8 pour les minigreffes. Cette approche laisse une cicatrice masquée par les cheveux et permet de réimplanter jusqu’à 5000 cheveux.

Si vous avez besoin d’un médecin, consultez notre annuaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *