Le sida en Algérie

VIH

Le sida en Algérie :

Tout comme le sujet de la sexualité, le sida reste un sujet tabou dans la société algérienne.
Plusieurs personnes touchées par le virus n’osent pas en parler, elles trouvent cela humiliant, d’autres ignorent qu’elles sont infectées. Les campagnes de sensibilisation à la prévention au Sida sont rares, on parle rarement de ce sujet  aux établissements scolaires, en famille…etc.
Selon les chiffres officiels, le nombre d’infections au VIH ne cesse d’augmenter, cette épidémie qui n’a pas de remède s’est frayé un chemin à travers notre société, elle prend des vies en silence, tandis que le peuple refuse d’en parler.

Qu’est-ce que le sida :
Le sida est une maladie causée par un virus qui s’attaque au système immunitaire (système de défense naturel) de l’organisme. On désigne ce virus par les lettres VIH (virus de l’immunodéficience humaine).

Comment se transmet le VIH :
-Rapports sexuels non protégés.
-Partage de matériel d’injection, piqûre accidentelle avec du matériel de soins contaminé par le virus.
-De la mère à l’enfant au cours de la grossesse, ou de l’allaitement.

Les symptômes du Sida :
Souvent pendant plusieurs années, l’infection par le VIH ne s’accompagne d’aucun symptôme. Cela ne veut toutefois pas dire que le virus est en sommeil. Dès la contamination, des milliards de particules virales sont produites de manière constante.
Chez environ 80% de personnes, dans les semaines qui suivent la contamination par le VIH, ressentent des symptômes faisant penser à une grippe: température, malaises, grande fatigue, éventuellement aussi des ganglions gonflés, des ulcérations de la bouche ou des muqueuses génitales, une éruption cutanée.
Puis, après une ou deux semaines, ces symptômes disparaissent. Le VIH, lui est toujours présent et il continue à se disséminer dans l’organisme et à détériorer lentement le système immunitaire.
Dans un premier temps, les défenses immunitaires éliminent efficacement les virus grâce aux anticorps anti-VIH qui se forment. Pendant plusieurs années, le système immunitaire garde le contrôle sur les virus.
Au bout d’un certain temps, les virus prennent toutefois le dessus (parfois momentanément) et les défenses immunitaires sont débordées. C’est à ce moment-là que surviennent des infections opportunistes, certains cancers et des affections neurologiques. C’est l’apparition de ces maladies qui marque le passage au stade sida.

Ceci dit, rappelez-vous qu’il n’y a pas nécessairement de signe extérieurs visibles, le seul moyen de savoir si vous êtes infecté  est de faire à une prise de sang en vue d’un dépistage. Rappelez-vous également qu’il vaut mieux  prévenir, surtout quand il s’agit de la maladie la plus dangereuse de l’histoire de l’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *